La mort du Prophète ﷺ

Et le Prophète ﷺ rendit son dernier soupir

C’est dans les bras de sa femme ’Â’isha, la personne qu’il aime le plus au monde, que le Prophète Muhammad ﷺ rend son dernier soupir. Elle rapporte ce moment si douloureux dans un hadith qui nous a été rapporté par Bukhârî :

«Parmi les bienfaits dont Dieu m’a honorée se trouve le fait que le Prophète ﷺ soit décédé dans ma maison, durant un jour où il était chez moi, et entre mon cou et ma poitrine.»

Dans ses derniers instants, alors que le Prophète ﷺ est souffrant dans les bras de ’Â’isha, il utilise un siwâk pour se nettoyer l’intérieur de la bouche.

Il lève ensuite la main, regarde vers le plafond et bouge les lèvres. ’Â’isha l’entend alors dire : « Aux côtés de ceux comblés de Ta grâce, ainsi qu’avec les Prophètes, les véridiques, les martyrs et les bienfaisants ; ô Mon Dieu, pardonne-moi, fais-moi miséricorde et permets-moi de Te trouver ; ô Ultime compagnon ! permets-moi de Te trouver. » Il répète cette dernière parole trois fois. Sa main retombe. Il a trouvé son Créateur.

Cet événement se produit en fin de matinée, le lundi 12 du mois de Rabî’ al-Awwal de la onzième année de l’hégire.

Après 23 années d’appel à l’islam, 23 années de lutte sur le chemin de Dieu, 23 années durant lesquelles le Prophète ﷺ a tout donné pour réformer le monde, il décède dans les bras de sa femme qu’il aime tant, suite à la maladie et à des douleurs très intenses.

Il est alors âgé de soixante-trois ans.

%s

X