La douceur et l’amour du Prophète ﷺ vis-à-vis de ses petits-enfants

Le Prophète eut plusieurs petits-enfants par l’intermédiaire de ses filles Zaynab, Fâtima et Ruqayya. Il les aimait beaucoup et entretenait avec eux un fort lien d’amour et de tendresse. C’est ainsi qu’aux naissances de chacun des trois garçons que Fâtima eut de son mariage avec ‘Alî b Abû Tâlib, le Prophète a veillé à ce que chacun d’eux ait un nom adapté, porteur d’un sens profond et doté d’une sonorité douce et agréable, facile et claire. Il les appela Hasan, Husayn et Muhsin, trois noms issus de l’étymon HSN, qui signifie le bien et la beauté.

Son amour, dont la première manifestation est la pertinence du choix de ces noms, passait par des actes significatifs comme la grande attention qu’il a accordé à leur éducation en leur transmettant nobles caractères et en les guidant vers l’éthique pure. Hassan le témoigne dans un hadith rapporté par al-Tirmidhî que le Messager de Dieu lui avait appris : “Délaisse ce qui provoque le doute en toi pour ce qui ne le provoque pas.” Lui donnant ainsi un enseignement qu’il allait garder toute sa vie.

Le Prophète traitant ses petits-enfants de la meilleur des manières, et leur enseignait ainsi par l’exemple l’honnêteté, le respect, l’amour, la compassion et la patience.

Ainsi lorsque le Prophète a allongé la durée de sa prosternation lors d’une prière, les gens lui demandèrent “Ô. Messager de Dieu, tu t’es prosterné dans ta prière une prosternation plus longue que ce dont tu as l’habitude. Est-ce une chose qui t’a était ordonnée ou révélée ? il répondit : “rien de tout cela, mais mon fils (parlant de Hasan) est monté sur mon dos. J’ai donc haï de m’empresser jusqu’à ce qu’il soit satisfait.” Cette attitude illustre l’éducation du Prophète a contribué à donner à ses petits-enfants, une éducation basée sur l’amour la gentillesse, la tendresse et la prise en compte des besoins et sentiments de chacun.

De ce fait il s’inquiétait pour eux, et leur lisait l’invocation suivante, afin que Dieu les préserve : “Je cherche refuge par les paroles parfaites de Dieu contre le mal de ses créatures.” Cette invocation, par sa signification et par son caractère didactique, est très révélatrice de cet amour profond qu’il éprouvait envers ses petits-enfants.

Le Prophète enlaçait et embrassait ses petits-enfants souvent et en public. D’ailleurs, plusieurs compagnons ont rapporté cette relation affectueuse qu’il entretenait avec ses petits-enfants. C’est ainsi que nous sont parvenues des hadiths comportant des expressions explicites de cet amour considérable. Le hadith suivant, rapporté par al-Tirmidhî, en est un exemple : “Husayn est de moi , et je suis de lui, que Dieu aime celui qui aime Husayn.”

Ainsi était la relation du grand-père avec ses petits-enfants, une relation basée sur l’amour et l’affection. Faisant ressentir à sa famille l’ombre de son intimité.

Quelle grandeur d’acte, Ô Messager de Dieu !

Quelle belle source d’inspiration pour chacun d’entre nous.

%s

X